Tout est un, tout est soi-même       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité)       
Bonjour et bienvenue. Je propose des accompagnements/aides spirituels, des soins énergétiques avec compte-rendu, ainsi que des cours de méditation. Également auteur de livres spirituels/ésotériques et de livres d'éveil pour enfants, merci de consulter les pages correspondantes dans le menu.
Joignez-moi en priorité par email : eipho@live.fr ou au 0666042822 (laisser un message).

mardi 7 novembre 2017

Dès que l'on veut enseigner à quelqu'un d'autre, on est dans l'ego, parce qu'on prend l'autre pour l'ego. Or l'autre n'existe pas, tout comme l'ego. Il s'agit d'un concept mental lié à son propre état de division/dualité. Ce n'est pas réel. Tout est soi-même. Alors tous les enseignements, même ceux que l'on dispense sont pour soi-même. Et les enseignements sont universels. C'est pourquoi, si l'on sait que ce n'est que soi-même à qui l'on enseigne à travers tout être, on est dans l'unité. Et tous les êtres à qui l'on a besoin d'enseigner, sont nos enseignants. Tout est en soi.
Cependant, si dans son monde (sa propre création en fonction de la projection de sa nature intérieure) tous les êtres sont soi-même, dans la réalité extérieure ils ont tous leur propre vérité, puisque tous leur propre nature, donc créateurs de leur propre monde unique.
Comme il est dit dans "Guide terrestre pour l'Arrivant", ou Eipho-Guidance, un monde collectif est une illusion. Il n'y a que des bulles mondes individuels se surperposant, où toute la conscience en une, expérimente ses infinis possibilités créationnelles dans une illusion d'espace/temps multiples. Parce que derrière toutes ces bulles (Fleur de vie expliquée dans "Choisir d'être Vie"), c'est la Lumière qu'il y a en réalité. Car la matière est énergie, l'énergie de la lumière, donc la matière de la lumière. Les mondes créées sont de la lumière altérée, parce que la conscience fragmentée ne peut pas projeter la pure lumière de la réalité. Elle ne peut que projeter un monde de lumière et d'ombre en fonction de sa propre nature duelle entre la conscience et l'inconscient. Et la dualité ne devient négative que lorsqu'elle n'est pas perçue comme unité. Alors le monde créé par ce point de conscience ne devient plus un avec elle (sa propre création/projection), mais séparé (fausse croyance). Et la division s'installe, donc un certain chaos en fonction de cette dualité ou séparation intérieures. Mais tout ceci est son propre rêve, une expérience qui n'est pas dans la réalité de ce qui est : de la pure lumière. Ainsi cette conscience fragmentée s'éteint, alors que la pure conscience que l'on est et dans laquelle on se trouve est éternelle. Voilà pourquoi on croit se souvenir d'autres vies. On est toutes les vies et toutes les consciences. Tout cela est une seule et même chose. Seule la création de ces mondes n'est pas réelle. Mais cependant elle est divine et plus qu'utile. Toute matière est pure énergie, pure lumière, donc le monde créé. Et ce n'est qu'en considérant son monde comme pas soi-même, pas la Source elle-même, en y manquant d'amour, que les choses deviennent compliquées pour la conscience endormie se croyant séparée. Son monde est elle-même. Elle-même c'est la pure conscience, la pure lumière, la Source. Ainsi, elle doit considérer son monde tel quel et la réalité se fera jour pour elle. C'est ce que l'on appelle déchirer le voile : sa propre illusion.