samedi 4 novembre 2017

Quand le maître est prêt, l'élève apparaît. Parce qu'un véritable maître est élève, et s'il voit un élève, celui-ci n'est qu'un miroir d'une de ses parts intérieures. L'élève est alors, un maître pour le maître qui se place en élève. Car un vrai maître, s'il a atteint la maîtrise, ne peut voir que des maîtres. Mais un maître n'est jamais qu'un maître, et un élève jamais qu'un élève. Tout est toujours à 50/50, et tout cela n'est possible que si l'on ne se voit pas en toute chose. Le maître et l'élève sont un, un seul et même être. Par conséquent, si l'on voit un élève, on a toujours à apprendre de lui. Ce qui finira par mettre la part en soi qu'il représente en maître. Et ce n'est qu'alors, que l'on pourra le voir à l'extérieur comme tel. Puisque tout est sa propre projection.