vendredi 10 novembre 2017

Tout le monde pense des choses les uns sur les autres sans savoir. Mais on ne peut penser seulement que lorsqu'on n'existe pas. Jusqu'à s'apercevoir que l'on est personne. Et quand on est plus personne, on ne peut plus penser. On laisse la création libre d'être elle-même pure création. Parce que l'on s'est permis de l'être soi-même, sans s'identifier ou croire que l'on est quelqu'un à part, mais que tout est soi-même. Penser c'est être seul avec soi-même et dans sa tête seulement, divisé/séparé, pas dans la réalité, pas dans la vie, puisque l'on se coupe de la matière. Il ne peut plus y avoir d'énergie, la vie s'arrête. Et penser négatif c'est être dans le faux, dans la mort, on perd encore plus ses énergies parce que ce n'est pas réel. Mais lorsqu'on ne pense plus, la vie reprend, on revient dans la réalité. C'est la différence entre l'inconscience et la conscience, ou pleine conscience/pure conscience (soi-même). L'inconscience c'est quand on dort, quand on n'est pas encore vivant ou dans la vie. Donc, on ne peut plus penser des choses sur les "autres", lorsque l'on a saisi qu'ils étaient ce que l'on est soi-même dans la réalité : la Pure Conscience, un seul et même ensemble. Et c'est par la création libre, naturelle et totale, qu'elle s'exprime spontanément.