samedi 20 janvier 2018

Déconnexion = reconnexion

Tout comme il a été dit sur ce blog le 28 mai 2015 : "Le meilleur objet pour représenter le mental est la télévision", Internet est la meilleure chose qui puisse être pour contempler le reflet de son vide intérieur, échanger avec la mort et finir par vibrer avec elle.
Parce que plus on met de son temps dans une relation avec quelque chose qui n'est pas vivant (écran), plus on se fait perdre de la vie (on baisse en fréquence et en conscience).
Il n'y a personne, aucune vie ni aucune vibration/énergie dans un écran, on est seul dans le rien où le mental y trouve son tout. Par contre, on retrouve la vie en se connectant à l'extérieur, en tournant le dos aux écrans. Donc, le terme "être connecté" quand on est sur internet n'est pas bon, c'est l'inverse. On se déconnecte de la réalité, de la vie.
Internet, c'est comme l'encens. L'encens, c'est pas fait pour parfumer (on n'y reste pas dessus à le respirer) mais à purifier un endroit en aérant bien (on fait ce qu'on a à faire et on déconnecte). Et au bout d'un moment, on n'a plus besoin d'encens.

Voilà un passage du livre Choisir d'être Vie :
« La technologie est bonne lorsqu’elle sert l’expérience physique/matérielle pour le bien-être, le développement et l’émancipation de tout être. Elle devient nuisible lorsqu’elle dessert ces mêmes buts. Par conséquent, il est bon de savoir individuellement s’en défaire au bon moment, de ne pas en être asservi, car alors un processus inverse se produit, celui de l’involution. La technologie doit servir à ramener l’être vers sa véritable nature et non pas à l’en écarter. Elle doit servir à le reconnecter à lui-même, l’inciter à devenir autonome, résistant, et à développer sa conscience. Si tel n’est pas le cas, cette technologie est nuisible. La technologie doit fournir à l’être les méthodes pour le propulser vers son indépendance totale à l’égard de la technologie et de ses besoins matériels, en le conduisant vers les pouvoirs intrinsèques qui sont en lui. Et lui montrer que son immense potentiel réapparaît lorsqu’il retrouve sa place harmonieuse, responsable et aimante dans la nature, où il pourra s’accomplir. »